Aide humaine sous-évaluée, MDPH condamnée

Les parents d’un jeune homme lourdement handicapé ont obtenu, en appel, la condamnation de la Maison départementale des personnes handicapées de Vendée (85). Elle avait sous-estimé le nombre d’heures d’aide humaine à lui accorder, sans diligenter la visite d’un médecin sur place.

Source et lire l'article : blog faireface

Les commentaires sont fermés.