Naissance de la première prothèse sensible

première prothèse sensible.jpgUne prothèse de jambe capable de reproduire les sensations d’un membre amputé tout en apaisant les douleurs fantômes : c’est la technologie que le professeur Hubert Egger de l’Université de Linz en Autriche a mise au point. Une première mondiale.

Source et lire l'article : site de faireface

Les commentaires sont fermés.