Marie Prost-Coletta : « 60 % des établissements sont accessibles ou dans le dispositif Ad’ap. »

Marie Prost Coletta.jpgLes gestionnaires d’établissements recevant du public avaient jusqu’au 27 septembre pour déposer leur Agenda d’accessibilité programmée (Ad’ap). Mais les dossiers continuent d’affluer. Le point avec Marie Prost-Coletta, la déléguée interministérielle à l’accessibilité.

Faire Face : Quel est le dernier bilan chiffré sur les Agendas d’accessibilité programmée (Ad’ap) ?

Marie Prost-Coletta : Au 1er novembre, 281 000 établissements recevant du public (ERP) étaient entrés dans le dispositif Ad’ap. Un peu plus même car il nous manque encore les remontées de cinq départements. Parmi eux, 86 000 ont fait l’objet d’une demande de prorogation de la date de dépôt d’Ad’ap. Elles émanent essentiellement de gestionnaires de plusieurs établissements ayant besoin de davantage de temps pour faire l’état des lieux de leur parc. Les autres, soit 195 000, sont concernés par un Ad’ap, précisant les travaux à réaliser, le calendrier, etc. Au pointage précédent, le 24 septembre, ils étaient 85 000. Il y a donc eu un coup d’accélérateur, en octobre.

Source et lire la suite : faireface

Les commentaires sont fermés.