25/01/2016

Sclérose en plaques : efficacité du daclizumab

SEP Daclizumad.jpgLe daclizumab vient de prouver son bénéfice thérapeutique dans un essai clinique incluant près de 2 000 patients atteints de sclérose en plaques. Les propriétés anti-inflammatoires de cette nouvelle molécule permettent de lutter efficacement contre la forme active de la maladie, malgré quelques effets secondaires.

Première cause de handicap non traumatique, la sclérose en plaques (Sep) touche plus de 90 000 personnes en France. Ces dernières années, la lutte contre cette maladie neuro-immune a progressé, notamment grâce à l’arrivée de molécules aux propriétés anti-inflammatoires. Dernier né de cet arsenal thérapeutique, le daclizumab est un anticorps génétiquement humanisé. Son action consiste à diminuer spécifiquement l’activation immunitaire responsable de la genèse de la Sep.

Source et lire la suite : faireface

Les commentaires sont fermés.