04/04/2016

Identification d’une protéine impliquée dans la sévérité de la sclérose latérale amyotrophique

SEP avril 2016.jpgMaladie neurodégénérative, la sclérose latérale amyotrophique existe sous des formes sévères, potentiellement mortelles. Une toute récente découverte montre que l’accumulation d’une protéine, appelée Fus, serait responsable de sa gravité et létalité, ouvrant ainsi la voie à de nouvelles thérapies.

Début de piste thérapeutique contre les formes les plus graves de la sclérose latérale amyotrophique (SLA) ? Cela pourrait bien être le cas grâce aux travaux menés conjointement par trois laboratoires (allemand, américain et français). Les résultats obtenus ont permis, en effet, de franchir un pas important dans la compréhension des mécanismes à l’origine de la létalité de la SLA.

Source et lire la suite : faireface

Les commentaires sont fermés.