19/04/2016

Forum des pratiques innovantes / Sexe, Sexualité, Handicap & Institutions

forum_credavis.jpgLe forum des pratiques innovantes (sexe, sexualité, Handicap & Institutions), organisé par le CRéDAVIS, se tiendra les 27 & 28 avril prochain à l'auditorium de la Cité des Sciences et de l'Industrie à Paris.

Des adhérents de l'APF de la Dordogne présenteront les travaux qu'ils mènent à l'une des tables rondes intitulée "Ne pas faire à la place de ... faire de la place à ...".


Le CRéDAVIS, qui travaille sur les questions relatives aux handicaps et aux sexualités depuis 2007, a fait le constat que de plus en plus d’associations, d’établissements, de services intègrent désormais cette dimension dans leurs missions et que des réponses innovantes, fondées sur une conception positive de la sexualité voient le jour de plus en plus fréquemment.

L’absence de mise en commun de ces expériences, la grande multiplicité des acteurs et l’absence de communication font que chaque expérience reste relativement confidentielle et ne profite pas aux autres acteurs désireux d’avancer sur ces mêmes questions.

La vocation du CRéDAVIS et de son réseau est de promouvoir la reconnaissance de ces initiatives. Le CréDAVIS initie le premier forum des pratiques innovantes, les 27 et 28 avril 2016, qui permettra de faire connaître auprès des professionnels, des financeurs et des décideurs politiques les initiatives les plus innovantes en matière d’accompagnement de la vie sexuelle des personnes avec handicap accueillies en institution.

 

Le travail réalisé par la Délégation APF de la Dordogne dans le cadre des ateliers santé s'inscrit dans la dynamique voulue par le CRéDAVIS.

la vie affective au sens large, depuis le début des ateliers estime de soi et handicap, a été abordée. Aujourd’hui, parce-que certaines personnes souhaitent aller plus loin,  un espace spécifique est proposé. il est accompagné par  Pascale Andreü, Conseillère Conjugale et actrice de prévention qui a mené de nombreux travaux autour de la sexualité et du handicap.

L'action menée vise à prendre davantage en considération la solitude affective, le besoin d'aimer et d'être aimé, le désir de rencontrer l'autre…des personnes en situation de handicap.

La finalité recherchée est d'agir auprès de personnes concernées en construisant, avec elles, une prévention et des réponses adaptées à leurs besoins mais aussi auprès de professionnels des établissements spécialisés. 

les souhaits :

- créer avec les personnes en situation de handicap un lieu convivial d’échange et de partage favorisant l’expression des difficultés qu’elles rencontrent en matière santé sexuelle,

- favoriser l’élaboration collective d’un socle commun de connaissances sur le corps et la vie intime et lutter contre les fausses croyances,

- nous questionner ensemble sur la relation à l’autre (comprendre les attentes et les désirs des hommes et des femmes),

- réfléchir comment mieux prendre en compte les besoins affectifs des personnes en situation de handicap dans les établissements.

Les commentaires sont fermés.