04/04/2016

Identification d’une protéine impliquée dans la sévérité de la sclérose latérale amyotrophique

SEP avril 2016.jpgMaladie neurodégénérative, la sclérose latérale amyotrophique existe sous des formes sévères, potentiellement mortelles. Une toute récente découverte montre que l’accumulation d’une protéine, appelée Fus, serait responsable de sa gravité et létalité, ouvrant ainsi la voie à de nouvelles thérapies.

Début de piste thérapeutique contre les formes les plus graves de la sclérose latérale amyotrophique (SLA) ? Cela pourrait bien être le cas grâce aux travaux menés conjointement par trois laboratoires (allemand, américain et français). Les résultats obtenus ont permis, en effet, de franchir un pas important dans la compréhension des mécanismes à l’origine de la létalité de la SLA.

Source et lire la suite : faireface

La troupe des Tournesols revient pour notre plus grand plaisir !

AFFICHE Salut Jeannot.jpgDeux ans déjà depuis "Alice de l'autre côté du miroir, rêve ou réalité" ! Les Tournesols reviennent avec "Salut Jeannot" une adaptation des fables de la Fontaine, adaptation due à l'auteur Noël Piercy et mise en scène par Elisabeth, l'animatrice de la troupe.

Ils y travaillent depuis la rentrée 2014. "Nous avons lu et relu le texte, et petit à petit chacun a trouvé le rôle qui lui convenait ! C'est une pièce très enjouée, qui fait rire et passer un très bon moment - du moins on l'espère !" nous dit Elisabeth.

Venez applaudir nos acteurs amateurs et faire connaissance avec les personnages de six des Fables les plus connues, comme vous ne les avez jamais entendues, samedi 9 avril, 15h30 à La Maison du Temps Libre à Marsac. Une deuxième séance est prévue pour le  21 mai à La Salle de Romains à Trélissac à 15H30.

L’Agefiph rabote ses aides

AGEFIP rabote ses aides.jpgÀ partir du 1er avril, l’Agefiph va sévèrement diminuer le montant de ses aides à l’alternance, à l’insertion professionnelle et à la création d’activité. Le Fonds adapte son offre à la baisse de ses recettes.

Jusqu’à – 52 % ! Le montant de nombreuses aides financières accordées par l’Agefiph va sérieusement baisser ce 1er avril. Exemple : l’employeur faisant signer à un travailleur handicapé un contrat de professionnalisation de dix-huit mois ne touchera plus que 3 000 € contre 6 000 € jusqu’alors. « Nous devons trouver le bon équilibre entre un niveau d’aide suffisamment incitatif et la nécessité de réaliser des économies pour faire face à la baisse de nos ressources », justifie Hugues Defoy, directeur du Pôle métier à l’Agefiph.

Source et lire la suite : faireface

Revalorisation des minima sociaux : « Pauvre tu es ? Pauvre tu resteras ! »

80 centimes par mois, c’est l’augmentation maximale accordée par le gouvernement en 2016 aux bénéficiaires de l’allocation adulte handicapé (AAH), qui s’appliquera à compter du 1er avril.

Un niveau de revalorisation de 0,1% inacceptable pour l’APF au regard des conditions de vie précaires d’un million de personnes en situation de handicap et plus largement de plus de six millions de personnes qui relèvent des minima sociaux.

Cette revalorisation ridicule concerne également un million de bénéficiaires de pensions d’invalidité.

Source et lire la suite : Communiqués de presse APF

29/03/2016

Emploi direct et PCH : ce qui va changer le 1er avril

Assistante-de-vie-donne-a-boire-660x330.png

À partir du 1er avril, les assistants de vie employés par des particuliers employeurs vont bénéficier d’une nouvelle classification assortie d’une augmentation salariale. La prestation de compensation du handicap emploi direct sera également revalorisée.

Avis de grand chambardement pour les quelque 70 000 personnes handicapées employant en direct des assistants de vie. Le 1er avril, un nouvel accord de classification des salariés du particulier employeur et une nouvelle grille de salaires vont entrer en vigueur. De nouveaux tarifs de la prestation de compensation du handicap, aussi.

Quelles sont les principales nouveautés de l’accord de classification ?

Assistante-de-vie-classification.pngLe nouvel accord de classification crée quatre emplois-repères d’assistants de vie (AV) classés de A à D, selon la technicité des tâches et des activités qu’ils ont vocation à réaliser. À chacun correspond un salaire minimum brut.

Source et lire la suite : faireface